Spa Jacuzzi
Publié le - 7057 hits -

Spa & Sécurité : les règles à adopter pour protéger votre Spa

Avoir son propre spa, est le véritable summum du bien-être. En effet, il permet de se relaxer sans avoir à sortir de chez-soi. D’autant plus que la vente de jacuzzi est de plus en plus accessible à chaque ménage. Toutefois, pour que vous puissiez tirer jouir pleinement des bénéfices de la spa, il faut mettre toutes les chances de votre côté. Respectez les quelques règles à adopter pour protéger votre spa.

Les règlements légaux à appliquer

Selon la loi du 3 janvier 2003, tous les jacuzzi d’extérieur doivent posséder une barrière de protection verrouillée, une couverture recouvrant le bassin lorsqu’il n’est pas utilisé, une alarme permettant de détecter la présence ou non d’une personne, … Une couverture isothermique est fortement conseillée pour ses nombreuses utilités. En effet, sa fermeture se fait à l’aide d’une clé, ce qui est un atout supplémentaire pour prévenir les noyades des enfants qui s’aventurent trop souvent à la nage tout seul. Sa haute résistance lui permet de résister aux jeux des petits bambins qui risquent de vouloir marche dessus, mais cette fois-ci sans aucun risque pour leur sécurité. Recouvrant l’eau du bassin, elle la protège efficacement des saletés tout en la maintenant à une certaine température. Quant aux spas dédiés à une installation en intérieur ou les spas gonflables, il n’existe pas de règlements définis. D’autres règlements peuvent être imposés par la ville ou la commune, informez-vous avant de décider de vous acheter un spa personnel.

Quelques astuces permettant d’optimiser sa sécurisation

Avant de vous détendre dans votre spa, assurez-vous à chaque fois, que sa température n’excède la barre des 40 °C. En effet, au-delà, au lieu de la relaxation tant espéré, votre santé pourrait en pâtir. Pour une température située entre les 37 à 40 °C, le temps de baignade recommandé ne doit pas excéder les 15 à 20 minutes. Pour une température située entre 30 à 37 °C, la baignade peut durer autant qu’elle est voulue, sauf pour les femmes enceintes qui doivent toujours requérir l’accord de leur médecin pour chacune de leur activité.